Recovery Toolbox for Exchange Server – Aide en ligne

Bien qu’ Recovery Toolbox for Exchange Server (Télécharger) soit destiné à la récupération des structures de données assez complexes, il est vraiment facile d’emploi. Nul besoin d’être expert en bases des données ou administrateur système avec des années d’expérience pour récupérer vos données après une panne du système ou défaillance du logiciel. Cet article est un guide détaillé à travers chaque étape du processus de récupération, lisez-le attentivement avant de procéder et n’hésitez pas à vous y référer si vous avez le moindre doute.

Le manuel pas à pas pour Recovery Toolbox for Exchange Server

Etape 1. Sélectionner le(s) fichier(s) source

En fonction du choix que vous avez fait à l’étape précédente, vous verrez un ou deux champs de saisie. Microsoft Exchange Server 2003 ainsi que les versions antérieures stockent les données en une paire de fichiers associés .edb (Exchange database) et .stm (stream), ainsi, si vous avez sélectionné cette option, vous verrez deux champs de saisie. Si c’est Exchange 2007 and greater (Exchange 2007 et ultérieur) qui a été sélectionné, vous verrez un seul champ pour un fichier *.edb.

Vous pouvez indiquer le nom du fichier source d’une des façons suivantes:

  • En saisissant le nom complet et le chemin d’accès au fichier dans le champ de saisie.
  • En sélectionnant un fichier précédemment utilisé depuis la liste déroulante. Pour ce faire, cliquez sur la petite icône avec un triangle noir dans la partie droite du champ et sélectionnez le fichier que vous voulez utiliser de nouveau.
  • En utilisant le dialogue standard Open File (Ouvrir le fichier). Pour ce faire, cliquez sur le bouton du dialogue à droite du champ de saisie et parcourez votre disque dur pour sélectionner le fichier nécessaire. Terminez le processus en double-cliquant sur le fichier ou en cliquant sur le bouton Open (Ouvrir) dans le dialogue.
Remarque: Si vous récupérez les données depuis Exchange Server 2003 ou une version antérieure, répétez le processus de sélection du fichier pour les deux fichiers (*.edb et *.stm). Notez que le champ de saisie pour le fichier *.stm restera inactif jusqu’à ce que vous ne sélectionniez un fichier *.edb. Par défaut, le logiciel utilise automatiquement le même nom et chemin d’accès qu’au fichier *.stm lorsque le fichier*.edb est sélectionné, mais vous pouvez les modifier à la main en utilisant une des méthodes de sélection de fichier décrites ci-dessus. Après avoir sélectionné le(s) fichier(s) source, cliquez sur Next (Suivant) pour passer à l’étape suivante.
Etape 2. Afficher la structure de la base de données endommagée et sélectionner les objets à récupérer

Recovery Toolbox for Exchange Server analyse la structure des fichiers de la base de données et affiche l’arbre des objets récupérables qu’il identifie. Cet écran de l’assistant de récupération se compose de deux parties principales. Le volet de gauche contient l’arbre d’objets que le logiciel a détecté dans le(s) fichier(s) endommagé(s), tandis que le volet de droite vous permet d’afficher les contenus des objets et dossiers spécifiques. Vous pouvez parcourir l’arbre en cliquant sur ses nœuds (pour les développer ou réduire) et sélectionnant des objets précis. Vous pouvez également cliquer avec le bouton droit de la souris dans n’importe quel endroit dans le volet de gauche pour appeler le menu contextuel avec les options Select All (Sélectionner tout) et Deselect All (Désélectionner tout) qui peuvent être utilisées pour sélectionner rapidement toutes les données ou effacer la sélection actuelle.

Le volet de droite est divisé verticalement en deux parties. La partie supérieure sert à afficher la liste d’objets (messages, contacts, rendez-vous, notes, tâches etc.), tandis que la partie inférieure vous permet d’afficher les contenus des objets spécifiques. Si un message e-mail que vous avez sélectionné a une pièce jointe, vous pouvez l’enregistrer ou l’ouvrir en cliquant sur le bouton Attachments (Documents joints), sélectionnant le document nécessaire depuis la liste déroulante et en choisissant soit Save (Enregistrer) soit Open (Ouvrir). Si vous sélectionnez Save (Enregistrer), un dialogue standard Save File (Enregistrer le fichier) s’ouvrira en vous permettant d’indiquer le nom du fichier et le dossier de destination. Si vous cliquez sur Open (Ouvrir), la pièce jointe sera ouverte à l’aide de l’application par défaut associée à ce type de fichier.

Si vous désirez récupérer toutes les données trouvées dans le fichier de la base de données endommagée, utilisez la commande Select All (Sélectionner tout) depuis le menu contextuel dans le volet de gauche. Autrement sélectionnez les objets que vous voulez récupérer en cochant les cases correspondantes. Après avoir terminé la sélection des objets à récupérer, appuyez sur Next (Suivant) pour passer à l’étape suivante.

Etape 3. Sélection du dossier de sortie

A cette étape, Recovery Toolbox for Exchange Server vous demande le dossier cible dans lequel seront enregistrées vos données récupérées. Saisissez le chemin d’accès à ce dossier dans le champ de saisie ou utilisez le dialogue Parcourir pour sélectionner le dossier nécessaire. Le dialogue vous permet également de créer un nouveau dossier en appuyant sur le bouton Create Folder (Créer le dossier). Après avoir défini le dossier cible, appuyez sur Recover (Récupérer) pour passer à la récupération des données.

Etape 4. Récupération des données et affichage des résultats

C’est l’étape finale du processus de récupération. Recovery Toolbox for Exchange Server démarre le processus de récupération et affiche un journal détaillé de toutes les opérations effectuées. La durée du processus dépend surtout de la taille de votre base de données, du nombre d’objets que vous avez sélectionné pour la récupération et de la vitesse de votre ordinateur. Une fois tous les objets récupérés, le programme vous affichera un message de notification correspondant. Vous pouvez maintenant cliquer sur le bouton Show Result (Afficher les résultats) dans l’angle droit inférieur de la fenêtre du programme pour ouvrir le dossier de destination avec les fichiers de sortie *.pst qui peuvent être ouverts dans Microsoft Outlook.

Maintenant vous pouvez quitter le programme en cliquant sut Exit (Quitter) ou en utilisant le bouton Back (Précédent) pour retourner à n’importe quelle étape du processus de récupération afin de choisir une autre base de données, d’autres objets à récupérer ou un dossier de destination différent.

Remarque: La version non enregistrée d’Recovery Toolbox for Exchange Server ne récupère que 5 objets depuis chaque dossier. Pour supprimer cette limitation, achetez la version complète du programme.
Interface

L’interface d’ Recovery Toolbox for Exchange Server est réalisée sous forme d’un assistant à plusieurs étapes avec un jeu minimum de contrôles sur chaque page. La plupart des fonctions sont automatisées, mais vous pouvez modifier certains aspects du processus de récupération pour atteindre des buts spécifiques, n’hésitez donc pas à appuyer sur Back (Précédent) et retourner à tout moment pour modifier les paramètres du programme.

Ecran principal

L’écran principal est affiché immédiatement après le démarrage du programme. A cette étape, vous devez sélectionner la version de Microsoft Exchange qui a été endommagée. En fonction de votre choix, le logiciel va utiliser de différents algorithmes de récupération et même se servir de différents fichiers source. Si vous utilisez Microsoft Exchange Server 2003 ou une version plus ancienne, sélectionnez l’option Exchange 2003 and lower (Exchange 2003 et antérieur). Si vous possédez une version plus récente d’Exchange Server, sélectionnez Exchange 2007 and greater (Exchange 2007 et ultérieur). Après avoir sélectionné la version de la suite Exchange, appuyez sur Next (Suivant) pour passer à l’étape suivante.